"La perception d'une justice injuste et dépendante suffit pour nous coûter la paix"

Dans un communiqué signé du nouveau président du Conseil d’administration de Wanep-Bénin, le 22 mai 2018, Emmanuel Kancou Ogou, le réseau interpelle la communauté internationale à faire la veille citoyenne en ce qui concerne l’indépendance de la justice.

Le réseau se fonde sur le communiqué de l’Unamab, qui dénonçait les propos du ministre de la justice, portant des jugements de valeur sur les décisions du juge d’instruction et celui des libertés et de la détention, en rapport avec l’exécution du mandat d’arrêt contre le député Atao Hinnouho. Wanep-Bénin s’est aussi fondé sur l’une des décisions de la Cour constitutionnelle, qui condamne le procureur de la république. Elle a reproché à ce dernier d’avoir méconnu la constitution.

Il en est de même du rapport qui a fondé la décision du gouvernement en conseil des ministres. Un rapport que la Cour a qualifié d’anticonstitutionnel. C’est pour ces raisons que Wanep se sent préoccupé par cette perte progressive de l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Lire le communiqué du Wanep